Archives de tags | trouble du sommeil

Ma vie de maman…la nuit + test tétine MAM

Si il y a bien une chose à laquelle vous renoncez en devenant maman c’est le sommeil.

2015-08-03 14.43.49

Ha ça non on ne le perd pas mais personnellement je ne le trouve pas non plus.

Il y a eu plusieurs phases.

– les loulous sont bébés, ils ne font pas leurs nuits. Tu dors à moitié car tu es effrayée à l’idée qu’il arrête de respirer. Et lorsque vient enfin le moment où tu le sens, il est là le moment où tu vas t’endormir car tu es un peu plus sereine, bébé se met à pleurer pour le biberon. Arghhhhhhhh!!!!!!

20150426_014001

Et là je dis merci mon bib express de me permettre de préparer le biberon en 30 secondes et à l’étage sans avoir à faire craquer tous les escaliers. Limite je ne me réveille même pas ça vient machinalement. 3X_70324_3022_0005

– Puis vient la courte période où il fait ses nuits. Enfin pour moi c’était très court même si pour grand loulou elle est venue très tôt elle n’a pas duré bien longtemps. Car est venu avec lors de cet arrêt de biberon la nuit, la phase perte de la tétine. Cette maudite tétine qui quoi que l’on fasse ne reste pas dans la bouche lorsque bébé s’endort.

TEST MAM

Heureusement MAM m’a proposé de tester leur nouvelle tétine physiologique qui en plus s’allume dans la nuit. Il est vrai qu’elle a changé un peu mes nuits. J’aurais du l’avoir pour grand loulou

20150514_204306

http://www.mambaby.com
Lire la suite

Grand loulou est sujet à la somniloquie

Lorsque l’on croit être enfin tranquille parceque bébé fait enfin ses nuits, voilà que d’autres troubles du sommeil peuvent intervenir.

20150415_003142

Les cauchemards:

Ils surviennent plutot en fin de nuit, en phase de sommeil paradoxal. L’enfant peut en garder le souvenir.

Les terreurs nocturnes:

3% seulement des enfants en font et se sont souvent les garçons de 3 à 5 ans. Il s’agit de grosse crise durant de 1 à 20min. Ces terreurs se passent le plus souvent en début de nuit mais en phase de sommeil profond. L’enfant a les yeux ouverts, il cri, il hurle, il ne reconnaît pas l’adulte et peut même devenir agressif. Il ne se souviendra pas de cette phase à son réveil.

Le somnambulisme:

1 à 6 % des enfants sont réellement somnambules, faisant plusieurs épisodes par mois Même si au moins 15% des enfants auront au moins une phase entre 1 et 15 ans.

Le somnambulisme survient 1 à 3h après l’endormissement. L’enfant se lève avec les yeux grands ouverts et le visage inexpressif. On n’a l’impression qu’il ne voit rien et sa déambulation est lente. Il peut descendre des escaliers, éviter des meubles,  mais il reste maladroit et contrairement à ce que l’on croit il peut prendre des risques et peut chuter. Il sera par contre docile et se laissera reconduire dans son lit si on ne tente pas de le reveiller. Ces épisodes durent habituellement moins de 10 minutes.

La somniloquie:

C’est le fait de parler pendant son sommeil. Phénomène courant même si chez certains enfants c’est plus courant que chez d’autres.

Lorsque le dormeur prononce un ou deux mots incompréhensibles, c’est qu’il est en phase de sommeil lent. En sommeil paradoxal,  les paroles sont claires et en générale en relation avec ce qu’il voit en rêve. Le parent présent peut alors conver­ser avec le rêveur et obtenir des répon­ses intelligentes à ses questions, mais il ne doit pas s’attendre à lui faire révéler les secrets enfouis dans son esprit. La conver­sation concernera surtout les événements des journées précé­dentes. Ces paroles s’accompagnent fréquemment d’une émotion, par exemple : la peur, la colère, la joie ou encore le soula­gement.

Le bruxisme:

C’est le fait de grincer des dents pendant le sommeil. Il s’agit chez l’enfant d’une manifestation banale.20150426_014001

Il existe biensur d’autres perturbations la nuit comme l’enuresie (pipi au lit), l’éveil confusionnel (l’enfant gemit pleure comme si il était réveillé mais il dort. C’est un phénomène qui peut même survenir pendant la sieste), sursaut du sommeil…

Chez nous il n’y a pas de terreur nocturne.  Quelques frayeurs avant d’aller au lit sur des ombres ou des nounours. Mais par contre grand loulou est sujet à la somniloquie.

Il parle énormément dans son sommeil. Il s’assoit me raconte des choses des fois claires et souvent complètement incompréhensibles ou incohérentes.

Il n’est pas rare qu’il me pose des questions telles que : Pourquoi on ne peut pas prendre ces cailloux?en pleurant.Ou« Oui mais maman on peut pas parcequ’il n’est pas là » Ou souvent il m’appel jusqu’à ce que je lui réponde et plus rien il dort.

La plupart du temps il reste allongé voir assis, mais il lui arrive de se mettre debout dans son lit en me disant je vais faire pipi, je vais faire pipi en panique de ne pas arriver aux toilettes. Ca c’était surtout dans sa phase d’apprentissage de la propreté.

Et une autre caractéristique de la somniloquie, il n’est pas rare qu’il se relève pour refaire son lit pour pouvoir se recoucher correctement tout en racontant des choses que l’on ne comprend pas.

Ce qu’il me raconte quand je comprends relate souvent ce qu’il s’est passé dans la journée. 

Depuis un petit moment, grâce à mon homéopathe , chaque soir grand loulou prend 5 granules de stramonium 9ch (attention 15min avant de manger ou 30 min après le repas et surtout bien se laver les dents après car l’homéopathie est très sucrée).

Ces granules l’ont vraiment aidé à avoir des nuits plus calmes et être plus reposé le matin. Ces granules sont aussi un moyen d’aider contre les terreurs nocturnes.

20150427_180933

Et chez vous, il y a aussi des troubles du sommeil et comment il se manifeste?

Rejoignez nous sur la page facebook du blog

https://m.facebook.com/missbabiolesetsesloulous